top of page

Ecdysis

(ou processus de perte de squelette externe)

Peinture à l'huile sur toile

40" x 60"

Le terme Ecdysis vient du processus de perte d'un squelette externe ou d’une ancienne peau dans le but de croître ou de changer de forme chez les reptiles et les insectes. Cet autoportrait s’inscrit dans la cohorte d'œuvres qui prend le nom de Parallaxe. Cette série englobe différentes études de sujets comme celles de la main que l’on retrouve dans l'œuvre Ecdysis. Je considère ces mains comme des membres emblématiques de notre évolution qui sont aussi au cœur de notre passé, présent et futur. Nos mains absorbent les vestiges de nos vies, elles sont l'emblème même de notre individualité. L'intérêt de représenter, d’utiliser ces mains dans un contexte de portrait se tisse parfaitement avec les conceptions de la série parallaxe ; un changement de point de vue, une remise en question esthétique parfois irréel.

bottom of page